Les blablas de nanas : souvenirs de Nowël...

Publié le par Tayiam

Mon rapport à Noël a toujours été mitigé.

 

J'adore la féérie de Noël, et pourtant, ce n'est pas une fête qui me parle beaucoup. Ou, plus exactement, qui me parlait beaucoup.

 

D'abord, c'étaient les vacances, et moi, petite, je détestais les vacances. Qu'est-ce que je me faisais ch*er en vacances ! Pas d'autre enfant à mes côté, je devais me farcir, seule, ma mère pas très drôle qui n'avait aucune patience pour jouer avec moi. Je préférais de loin m'amuser avec mes amis, à l'école. D'autant plus que j'avais de bonnes notes et plein de copains (ouais, enfant chanceuse que j'ai été jusqu'à mes 10 ans, je t'en parlerai une autre fois).

 

Ensuite, parce qu'à Noël, c'était la fête des grands.

 

En Belgique, pour les petits, il y a Saint-Nicolas. Lui, il est vachement cool ! Il offre plein de chocolat (et parfois des mandarines, le traitre), et surtout, plein de jouets ! Lui, il n'offre jamais des cadeaux tout pourrav' que tu ne sais pas pourquoi tes parents te détestent à ce point !

 

Le Père Noël, j'y ai jamais cru : à Noël, c'est les parents qui offrent des cadeaux. Et ils sont pas jojos, les parents. Ils pensent qu'à des trucs sérieux. Des vêtements, un nouveau cartable, des chaussures. Bref, que des trucs pas cool !

 

Par contre, il y avait de la bonne bouffe ! Ouais, même que chaque année, c'était pareil. Et chaque année, j'adorais ça !

 

Au menu, une pléthore d'entrées, un plat chaud et la buche (glacée s'il vous plaît) de Noël.

 

En entrée, la traditionnelle Bisque de Homard, suivie de toasts au saumon fumé, suivis de scampis à l'ail, suivis de fondues au parmesan, suivie de crèpes salées. En plat, une escalope de dinde avec du riz et une sauce champignon - crème - boursin à l'ail.

 

Tu te doutes qu'on n'arrivait jamais au plat. Mais, c'était pas grave : il en restait pour le lendemain !!

 

Faut dire que, chez nous, il n'y avait pas souvent de bons petits trucs à manger. Mes parents étaient dans la dèche et on se mangeait des pâtes à la sauce tomate 5 fois par semaine. Alors, le dîner de Noël (et de Nouvel An), c'était sacré... Et j'adorais ça !

 

Maintenant que j'ai grandi, j'aime beaucoup cette fête particulière qu'est Noël.

 

J'aimerais lui donner un sens. Un vrai sens. Que ce ne soit pas seulement un soir où on mange (trop). Mais que Noël retrouve son message de partage et d'amour.

 

Et toi ? Noël, tu en penses quoi ? Des souvenirs ?

 

C'était ma participation aux bavardages de nanans de Maman bavarde ! :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emilie Sunny 30/11/2011 20:46


Chez moi, c'est pas top top, la notion de dîner en famille se perd. Par contre, je crois toujours en la magie de Noël ^^ une vraie gosse!


Ravie de te lire!

Tayiam 01/12/2011 15:01



Merci Emilie ! :-)


Le problème des dîners en famille, c'est que la famille s'agrandit, surtout lorsque tu rencontres quelqu'un. Alors chaque année se pose la question du choix : cette année c'est chez toi ou chez
moi.



maman bavarde 30/11/2011 17:59


Merci pour ton bavardage! Nous, on a pas eu St Nicolas...mais j'avoue avoir toujours été plutôt gâtée pour Noyel, donc ça aide à avoir de bons souvenirs!!!

Tayiam 01/12/2011 15:00



C'est clair que les chouettes cadeaux participent à la magie de Noël. J'aimerais vraiment que cela devienne aussi un moment magique avec mes futurs mini-moi.



nana 30/11/2011 17:48


moi j'aime pas noel... je ne sais même pas trop pourquoi... je serai tolement incapable de dire ce qu'on mangeait ce jour là...


mon bavardage bientot en ligne aussi! ;)

Tayiam 01/12/2011 14:59



Hâte de te lire ! ;-)


Pour ce qu'on mangeait, c'était quand même exactement le même repas CHAQUE ANNÉE ! Et en plus, que des choses que j'aime ! Miam ! :)



Gabycoloc 30/11/2011 17:03


mmm Noel, Difficile à dire,  quand j'étais petite, c'était un grand repas en famille, seul les adultes s'offraient des cadeaux, et encore … le repas commençait par un apéro vers 18h et
finissait tard, très tard … on ponctuait les périodes entre chaque plat par des discussions ou des jeux de société.


C'était aussi des disputes … quelle famille merveilleuse lol ;)


Puis ça s'est raréfié, y a des années qui sautaient … et puis ça s'alternait entre nouvel an et noel vu que si ma mère ne travaillait pas l'un, elle travaillait l'autre.


Et puis quand elle a eu son cancer, on a essayé de relancer le truc, mais ça a jamais vraiment pris.


Après sa mort, on a mis du temps à reprendre, maintenant on organise des trucs, mais mon père rechigne, il préfère que les réunions soient sans raison particulière, noel pour lui ne signifie
rien.


^^.


Mais ça devrait êtr el'occasiond e se retrouver ? non et de faire la fête, un moment joyeux non ?

Tayiam 01/12/2011 14:58



Je trouve aussi que c'est important de se fixer des moments pour se retrouver. Alors, d'accord, y a pas qu'à Noël et à la Saint-Valentin qu'on s'aime, m'enfin, ce sont des moments qui permettent
de se poser et de montrer son amour d'une manière différente ! :)



la chauve-souris 30/11/2011 15:53


pour moi ça reste la fête familiale traditionnelle durant laquelle on mange bien (mais trop) et où s'échange des cadeaux. mais j'aime bien les décors dans les rues :-)

Tayiam 01/12/2011 14:57



Moi aussi, j'aime bien ls décors dans les rues. Et aussi les décors tout court dans la maison ! :-D